Vaincre l’insomnie avec des remèdes naturels, est-ce possible ?

Vous peinez à vous endormir ou souffrez de réveils nocturnes répétés ? Avant de demander à votre médecin de vous prescrire un traitement pour lutter contre vos insomnies, sachez qu’il existe des solutions naturelles qui peuvent s’avérer réellement efficaces chez certaines personnes. Selon l’intensité de vos troubles et leur origine, n’hésitez pas à envisager l’une ou l’autre de ces techniques pour traiter vos problèmes de sommeil.

La relaxation pour parvenir à s’endormir

La relaxation est une solution vivement recommandée aux personnes souffrant de stress et d’angoisse. L’anxiété stimule le cerveau et vous empêche d’atteindre un état suffisamment calme pour vous endormir. Réaliser des exercices de relaxation une à deux heures avant de vous coucher, en vous concentrant notamment sur votre respiration, vous aidera à ralentir votre activité cérébrale.

Prendre un bon bain chaud à la fin d’une longue journée est très efficace pour se relaxer. Evitez tout de même de vous plonger dans une eau trop chaude et n’hésitez pas à ajouter des huiles d’aromathérapie pour vous détendre encore plus.

La médecine douce pour mieux dormir

Améliorer la qualité de son sommeil grâce à l’aromathérapie

L’aromathérapie est en effet une technique à laquelle de plus en plus de personnes en quête de remèdes naturels font appel pour traiter les troubles du sommeil dont elles souffrent. Huile pour le bain ou de massage, bougies parfumées, décoction et autres oreillers dans lesquels on glisse des herbes relaxantes telles que la lavande, la camomille ou encore le ylang ylang, rencontrent de plus en plus de succès. Aubépine, tilleul, passiflore, sont elles aussi connues pour leurs propriétés relaxantes et leur impact sur notre sommeil.

L’acupuncture pour équilibrer l’énergie

Médecine chinoise millénaire, l’acupuncture est elle aussi utilisée pour traiter certains troubles du sommeil. Réalisée avec de fines aiguilles, elle vise des zones précises du corps dans le but de rééquilibrer la circulation de l’énergie. Les troubles du sommeil sont, selon les principes de l’acupuncture, liés à un dysfonctionnement de la rate pour les difficultés d’endormissement ou du foie pour les réveils nocturnes. Cette technique peut s’avérer efficace après seulement deux séances de 30 à 40 minutes en cas de troubles légers.

L’homéopathie : des traitements pour tous les profils d’insomniaques

Qu’elle soit chronique ou ponctuelle, l’insomnie peut aussi être traitée grâce à l’homéopathie. Celle-ci permet de lutter contre certaines causes de l’insomnie, telles que la surexcitation, l’hyperactivité cérébrale, la contrariété, la peur du noir ou de la solitude nocturne. Il existe des traitements homéopathiques adaptés à différents profils d’insomniaques. Certains ne parviennent pas à s’endormir, d’autres s’endorment mais se réveillent la nuit. Les troubles du sommeil ont en effet différentes origines qui doivent être traitées différemment les unes des autres.

La musique pour favoriser le sommeil

Méthode naturelle des plus agréables, la musique est également un remède pour lutter contre les problèmes légers de sommeil. Diverses études ont montré que la musique pouvait contribuer à faire diminuer la tension, l’anxiété et la nervosité en ralentissant le rythme cardiaque et respiratoire. Ecouter de la musique au moment de se coucher permettrait aux adultes plus âgés de s’endormir plus rapidement.

Renouer avec de bonnes habitudes pour lutter contre l’insomnie

De manière générale, instaurer une routine incluant des activités relaxantes et de bonnes habitudes alimentaires, est vivement recommandé à celles et ceux qui peinent à trouver le sommeil, se réveillent la nuit ou ne dorment pas suffisamment longtemps.

Si les repas trop abondants, gras et alcoolisés sont à éviter le soir, certains aliments auraient au contraire un effet apaisant sur notre métabolisme et donc un impact favorable sur notre sommeil. Pour bien dormir, il est conseillé de favoriser ces aliments encourageant la production de mélatonine. Les œufs, le lait, la dinde, les bananes ou encore les noix contiennent un acide aminé appelé tryptophane dont la mélatonine est dérivée. Pour être bien assimilé par notre organisme, cet acide doit être associé au  et à la vitamine B6. Des repas riches en glucides, à base de pâtes accompagnées d’une sauce pas trop épicée, de céréales, de quinoa.

La thérapie comportementale-cognitive

Des études ont prouvé l’efficacité de la thérapie comportementale et cognitive pour lutter contre l’insomnie chronique, dont souffrirait 5% de la population adulte. Alliée à certaines habitudes, telles que la réduction du temps des siestes, l’adoption d’une meilleure alimentation ou encore la mise en place d’horaires de sommeil réguliers, la thérapie cognitive-comportementale aurait un impact plus important que d’autres techniques telles que la relaxation. Une véritable diminution des réveils nocturnes et donc une augmentation du temps de sommeil a été constatée grâce à des séances hebdomadaires de thérapie.