Nous ne mettrons jamais trop en avant l’importance du sommeil pour rester en bonne santé. Malheureusement, pour de nombreux français, le fait de se coucher tôt n’est pas forcément déterminant pour bien récupérer et être en forme le lendemain. En effet certains problèmes d’ordre physique peuvent altérer votre sommeil et vous épuiser sans rien faire. C’est le cas notamment de l’apnée du sommeil.

Cette difficulté durant les nuits peut être extrêmement problématique pour les personnes qui en souffrent : fatigue, stress, perte de concentration. Il est important de prendre au sérieux ce problème pour retrouver une santé parfaite et profiter de nouveau de ces nuits bien au chaud sous sa couette.

Qu’est-ce que l’apnée du sommeil ? Est-ce très dangereux pour notre santé ?

Parmi les formes les plus courantes de l’apnée du sommeil, nous retrouvons l’apnée obstructive. C’est actuellement la plus courante avec 9 personnes sur 10 qui font de l’apnée qui en souffrent. Mais qu’est-ce que l’apnée obstructive ? Pour faire simple, cela correspond à un blocage partiel ou complet des voies respiratoires.

Ce phénomène n’est pas volontaire et n’est donc pas contrôlable par la personne qui en souffre. Lorsqu’une personne se met en apnée, le réflexe de défense du corps humain est de forcer la respiration. Dans la plupart des cas, ce combat se termine par un réveil soudain qui peut être accompagné par un essoufflement modéré voire important !

Parmi les principaux dangers liés à cette apnée du sommeil, nous retrouvons les risques de fatigue et de somnolence durant la journée. En fonction du travail que l’on fait, somnoler peut-être extrêmement dangereux.

 

Sur le long terme, il peut également y avoir des répercussions sur notre organisme : risque d’infarctus, hypertension, risque d’accident vasculaire cérébral… L’apnée obstructive n’est donc pas à prendre à la légère.

Quelles sont les personnes les plus concernées par ce type de problème ?

Depuis quelques années maintenant, les méthodes de dépistage de l’apnée du sommeil sont de plus en plus perfectionnées. D’après certaines études réalisées sur le sujet, entre 5 et 10% des français seraient touchés par cette gêne. Les personnes de plus de 40 ans sont les plus concernées.

A noter également que les hommes sont beaucoup plus touchés par ce phénomène que les femmes (près de 2 fois plus). Autres facteurs déterminants : le surpoids, l’alcool ou la prise de médicaments.

Si vous vous sentez fatigué tous les matins et que vous vous réveillez régulièrement en pleine nuit essoufflé, n’hésitez pas à en parler à votre médecin qui pourra vous aider.