Pourquoi faut-il rendre au sommeil la place qu’il mérite ?

Certains le considèrent comme une perte de temps, d’autres rêveraient de parvenir à s’offrir une véritable nuit réparatrice. Nous ne sommes pas tous égaux face au sommeil. Mais une chose est sûre, il nous est indispensable et nous sommes nombreux à en manquer.

En réalité, nous ne manquons pas forcément de temps de sommeil, mais bien souvent plutôt de sommeil de qualité. Face à ce problème, considéré comme un problème de santé publique en France, de plus en plus de recherches et solutions en tous genres émergent. Les objets connectés mesurant la qualité du sommeil pullulent, comme ceux censés l’améliorer.

Petit à petit, nous reprenons conscience de l’importance du sommeil, un besoin essentiel qui pourrait même devenir tendance ! Les articles et dossiers thématiques sur le sommeil et les secrets d’une bonne nuit réparatrice se multiplient. Les plus geeks d’entre nous se ruent sur les trackers de sommeil tandis que les stars livrent leurs recettes miracle pour dormir comme des bébés.

Les jeunes doivent renouer avec le sommeil

Alors qu’elles sont sans cesse connectées, devant leur écran toute au long de la journée mais aussi souvent le soir et la nuit, les jeunes générations doivent réapprendre à dormir. Car en 10 ans, les jeunes âgés de moins de 30 ans ont perdu 1h de sommeil. La faute, en grande partie, à leur hyper-connexion. Un tiers des moins de trente ans ne dort que 6h par nuit en moyenne. Si ce temps de sommeil peut s’avérer suffisant pour certains, ce n’est pas le cas pour d’autres, qui voient leur capacité de concentration grandement diminuée par ces troubles du sommeil.

A l’heure où un tiers des Français estime souffrir d’un manque de sommeil, à l’ère de la performance à tout prix, tant dans la vie professionnelle que personnelle, renouer avec les nuits réparatrices devient une affaire de santé publique. Un véritable défi dans une société ou le sommeil est souvent considéré comme une perte de temps.

Privés de sommeil par notre environnement ?

« La qualité de notre sommeil est en grande partie conditionnée par l’environnement social, culturel et physique. L’économie de l’attention, c’est le fait de mesurer, optimiser et vendre une attention quelconque. C’est tout un business autour de notre capacité à être distrait. Une technique utilisée par les publicitaires, mais aussi par des sociétés comme Google, Facebook pour capter perpétuellement notre attention et cela nous empêche le repos. La fatigue fait le profit de tous les vendeurs de publicité » déplore l’association Terra Nova dans un récent rapport intitulé Retrouver le sommeil : un enjeu de santé publique.

Le manque de sommeil a des conséquences sur notre santé comme sur l’économie. Celle-ci est impactée par les prises de médicaments et consultations médicales, comme par la perte de productivité des travailleurs. Il est difficile d’évaluer le coût des troubles du sommeil, mais une chose est sûre : c’est qu’il est bien réel. On l’estime dans certains pays et grandes villes à plusieurs milliards d’euros.

Terra Nova propose diverses solutions après avoir tiré les conséquences de ce véritable problème de santé publique que représente le manque de sommeil. Parmi elles, l’éducation des jeunes enfants à l’importance du sommeil. Sensibilisation et communication sont placées tout en haut de la liste des mesures préconisées pour permettre aux Français de renouer avec un sommeil de qualité.

« »

© 2017 Le blog DODO.