Un bon sommeil est la clé d’une vie saine et équilibrée. Or, aujourd’hui, environ un tiers de la population française dort en moyenne moins de six heures par nuit – soit en dessous du seuil réparateur.

Les conséquences d’un mauvais sommeil

En plus de la désagréable sensation de fatigue, un mauvais sommeil entraîne divers soucis allant des problèmes de mémoire et de concentration à un risque accru d’obésité et d’AVC.

 

C’est la raison pour laquelle il est indispensable de prendre soin de son sommeil et de veiller à dormir suffisamment. A long terme, le manque de sommeil entraîne une hausse de la mortalité. Une étude de SLEEP (avec pour sujets 1741 hommes et femmes) a montré que les hommes qui dormaient moins de 6 heures par nuit présentaient un taux de mortalité bien supérieur.

Une bonne literie : un indispensable

Une bonne literie est composée d’un matelas et d’un sommier. Une petite partie de la population française dort sur un matelas posé à même le sol : c’est une pratique à bannir car elle favorise la prolifération des bactéries. Il convient également de changer sa literie toutes les décennies.

Il est aussi important de choisir la bonne taille de matelas : alors que la taille moyenne des français a augmenté, la population reste très attachée aux matelas 140*190 tandis que les 160*200 conviendraient mieux à la morphologie moyenne. Les français sont plutôt des mauvais élèves en la matière, puisque les 140*190 représentent encore les trois quarts du marché et qu’ils ne renouvellent leur literie que tous les dix ans environ.

Il faut également prendre soin de changer et de laver régulièrement son linge de lit.

Les bons réflexes à adopter avant d’aller dormir

La qualité du sommeil peut s’améliorer facilement et rapidement : il suffit d’apprendre les bons gestes ! Par exemple, penser à aérer sa chambre tous les jours permet de renouveler l’air.

 

Les smartphones, tablettes et autres ordinateurs ne doivent pas être utilisés dans les deux heures qui précèdent l’endormissement. En effet, la lumière bleue des écrans perturbe la sécrétion de mélatonine (ou hormone du sommeil) ce qui retarde l’heure du coucher et peut déclencher des réveils au cours de la nuit.

En revanche, lire un livre ou écouter un disque de musique douce sont des activités recommandées par les spécialistes du sommeil.

En cas de difficultés à dormir, il convient avant toute chose de prêter attention à sa literie et à son linge de lit, ainsi que d’adopter les bonnes habitudes qui favorisent l’endormissement.