Le sommeil est bien souvent au centre des débats. En effet, d’après certaines études, près d’1 français sur 3 auraient des troubles du sommeil. Des nuits de mauvaise qualité peuvent entraîner une augmentation du stress, des baisses de concentration de manière chronique ou encore des sauts d’humeur.

Ce n’est pas agréable de se réveiller tous les matins en se sentant encore plus fatigué que la veille. Afin d’y remédier, il faudra dans un premier temps mesurer la qualité de son sommeil pour pouvoir connaître les points à améliorer.

Une fois ce constat fait, vous pourrez, grâce à diverses techniques, améliorer la qualité de votre sommeil et profiter pleinement de nuits paisibles et réparatrices.

Mesurer la qualité de son sommeil via des données chiffrées

Il est relativement difficile de mesurer la qualité du sommeil uniquement via des données chiffrées.

Bien évidemment, tout le monde n’a pas besoin de la même durée de sommeil pour se sentir en pleine forme le lendemain (d’après certaines études, un adulte devrait en moyenne dormir entre 7H et 9H pour récupérer pleinement de sa journée).

Cependant, quelques données doivent être prises en compte pour pouvoir dresser un constat clair de la situation.

Par exemple, si vous mettez plus de 30 minutes à vous endormir, il faudra déceler les raisons de cette durée relativement élevée. Plus vous mettez du temps à vous endormir et plus vous réduisez votre temps de sommeil. Ce facteur est donc primordial pour mesurer la qualité de vos nuits.

Autre facteur important à prendre en compte : le nombre de fois où vous vous réveillez la nuit et la durée de ces réveils. Si vous vous réveillez 3 fois par nuit mais que vous vous rendormez dans la minute qui suit, l’impact sur la qualité de votre sommeil sera relativement faible.

Cependant, si vous vous réveillez une fois, mais que vous mettez de longues minutes à retrouver le sommeil, la fatigue pourra se faire sentir le lendemain. Petit conseil : ne pas regarder l’heure lorsqu’on se réveille.

Quelles peuvent être les raisons d’une mauvaise qualité du sommeil ?

La qualité du sommeil peut être impactée par de nombreux facteurs différents. Nous retrouvons par exemple le stress quotidien, ne permettant pas au corps de se décontracter suffisamment lors du coucher, la mauvaise hygiène de vie (alcool, repas trop gras, manque de fruits et légumes…) ou encore la qualité de sa literie. En effet, un oreiller, une couette ou encore des draps de lit de mauvaise qualité peuvent avoir un impact considérable sur nos nuits.

Par exemple, certaines personnes se réveillent constamment le matin avec des douleurs au cou ou encore au dos. Ces douleurs qui peuvent nous gâcher la vie peuvent provenir d’un oreiller de mauvaise qualité ou mal adapté à nos besoins.

L’ensemble de ces facteurs sont donc à prendre en compte pour améliorer vos nuits. Mais avant tout, n’oubliez pas de mesurer la qualité de votre sommeil pour savoir ce qu’il faudra améliorer et comment.